Sortir à Lyon
Partager cet article :

Saint-Clair juste en face de Tête d’Or

Il n’y a pas que le Parc de la tête d’Or dans la vie lyon­naise en plein air qu’il nous reste. Pour chan­ger, vous pouvez toujours enjam­ber le Rhône par la passe­relle de la Paix pour abou­tir au parc Saint-Clair, juste en face, de l’autre côté du fleuve. Il a suffi­sam­ment de déni­velé pour plaire aux spor­tifs, est suffi­sam­ment spacieux pour y trou­ver votre coin de tranquillité et a, lui aussi, plus modes­te­ment, sa rose­raie et ses fleurs plan­tées tout au long des allées, grâce au paysa­ger Alain Provost. De larges espaces verts permettent de se prome­ner en famille et des bancs avec vue permettent aux plus âgés de faire leur halte mati­nale ou vespé­rale, en retrou­vant enfin un coin de natu­re… En prime, vous traver­se­rez un des plus beaux ponts récents de Lyon avec celui de Raymond Barre : la passe­relle de l’au­tri­chien Diet­mar Feich­tin­ger avec ses doubles accès piétons en courbe, selon si vous voulez passer par le haut ou par le bas de la colline. Un plai­sir modeste mais certain. De l’air et de la nature à votre portée, dispo­nibles à toute heure, tous les jours, ça fait du bien !

La Passe­relle de la Paix, de nuit, enjam­bant le Rhône depuis la Cité inter­na­tio­nale.

Parc Saint-Clair, en face du Parc de la Tête d’Or, au pied de Caluire. Ouvert tous les jours à toute heure.

Décou­vrez le nouveau musée du lac de Pala­dru !

Souvenez-vous, “les Chevaliers de l’an mil au lac de Paladru”, c’était l’objet de la thèse sur laquelle travaillait Agnès Jaoui dans On connaît la chanson… Cinquième lac d’origine glaciaire de France, pas de doute, ce lac a mille histoires à raconter… Ça tombe bien, à deux pas, a...

Le biopic Eiffel projeté gratui­te­ment au Grand Hôtel-Dieu

Si vous avez un jour rêvé d’une histoire d’amour sous la tour Eiffel, ce drôle de biopic est fait pour vous ! Il reconstitue en effet la préquelle de la tour la plus célèbre du monde… mais à partir d’un amour empêché en Gironde à la fin du XIXe siècle. Gustave aimait Adrienne ...