Sortir à Lyon
Partager cet article :

Les + belles terrasses sur les toits de Lyon

Lyon 7 cock­tails midi et soir

Avec sa déco colo­rée et son ambiance aux airs de vacances, le Mama Shel­ter est un repaire lyon­nais où il fait bon boire un verre par temps enso­leillé. A comp­ter du 19 mai, il vous sera d’ores et déjà possible de réser­ver une table en terrasse du restau­rant, qui pourra servir 32 couverts sur réser­va­tion. Mais l’autre atout du lieu, c’est bien sûr son roof­top. Inau­guré à l’été 2020, il sera possible d’y siro­ter des cock­tails à partir de midi, et plus unique­ment le soir. Un moyen de profi­ter plei­ne­ment de sa pause déjeu­ner. 

Mama Shel­ter. 13 Rue Domer, Lyon 7. Ouvert à partir de 12h.

Le roof­top du Mama Shel­ter de nuit, Lyon 7e.

Lyon 3 sur le toit des Halles !

Le parking LAP n’est pas fait que pour se garer… Prévu pour être un espace de détente, plantes et sièges occupent un roof­top de 1800 m2 propice à un verre entre amis ou à un pique-nique fami­lial, sur le faîte des voitures enter­rées. Surpre­nant par sa couleur jaune pêchue (LPA mon amour), il a été pensé pour offrir à la fois des niches d’ombre et des empla­ce­ments enso­leillés. Du haut des 7 étages, vous pour­rez admi­rer le quar­tier de la Part Dieu, mais aussi profi­ter de la vue sur la colline de la Croix Rousse. Une jauge de 99 personnes a été instau­rée, de quoi profi­ter du lieu en toute inti­mité.

Roof­top des Halles. Entrée parking LPA Les Halles 156 Rue Gari­baldi, Lyon 3. Ouvert tous les jours sauf jours de vent violent. Acces­sible par ascen­seur et tota­le­ment gratuit. 

Lyon 2 avec vue sur la Saône…

Située en hauteur, le Gour­met Bar a cet avan­tage de la vue surplom­bant la Saône que tout le monde n’a pas. Ce bar à la déco moderne et épurée est là pour conten­ter les envies d’un bon repas comme d’un simple verre entre amis. Du petit déjeu­ner au dîner, toutes les options sont envi­sa­geables, même s’il faudra encore attendre le 9 juin pour profi­ter de sa salle inté­rieure, avec ses immenses baies vitrées qui donnent elles aussi l’im­pres­sion d’être dehors. 

Gour­met Bar Lyon Confluence – Pôle de Commerces et Loisirs Confluence, Lyon 2. Terrasse ouverte à partir du 19 mai.

Lyon 5 le café gale­rie d’art de la Cathé­drale

La terrasse de Lyon Parti­cule, avec vue sur la Cathé­drale Saint-Jean.

Lieu éclec­tique et accueillant, Lyon Parti­cule a la double casquette d’être à la fois une gale­rie d’art et un café. Même si vous ne pour­rez pas vous restau­rer dans les fauteuils anciens de la salle avant le 9 juin, la terrasse reprend quant à elle sa place. Avec une vue impre­nable sur la cathé­drale Saint-Jean, vous pour­rez vous instal­ler à une table ou vous relaxer dans une chilienne. Côté expo, la gale­rie sera inves­tie par les photos déca­lées et colo­rées de la photo­graphe Berli­noise Vilma Leino.
Lyon Parti­cule, 1 rue des Estrées, Lyon 5. Ouvert tous les jours sauf le lundi. Horaires et réser­va­tions sur lyon­par­ti­cule.com. A la carte : plats chauds, pâtis­se­ries, vins, bières, thés et cafés. Carte consul­table sur la page Face­book.

Bérna­gère Duquenne

Brocoli, le nouveau resto végé pour tous

Clémenceau disait « la guerre, c’est une chose trop grave pour la confier à des militaires ». On pourrait renchérir en avançant que la cuisine sans viande est un sujet trop important pour qu’on la confie à des végétariens. Les temps ont heureusement changé. La culture de la cuisi...

Un nouveau bistrot Tête­doie sur la colline de Four­vière

Le Phosphore a changé de nom pour devenir le Bistrot Têtedoie. Ce n’est pas très original, mais c’est cohérent, vu que le restaurant est placé au pied du porte-avion Têtedoie qui compte le restaurant gastronomique Têtedoie et le rooftop Têtedoie, de même que le chef Christian Têt...

Morfal, le nouveau resto qui remplace La Bijou­te­rie

Juste avant, il y avait La Bijouterie, et maintenant voilà que l’adresse, courue, notoire, se transforme en Morfal. On pourrait imaginer que la politique des petits plats à vocation gastronomique s’est transformée en banquet d’Astérix. Une côte de bœuf par assiette et une pellete...

Balthaz’art, le nouveau resto parfait de Lyon 1er

Pour avoir une idée de de ce qui vous attend, il suffit parfois de mettre la main dans la panière. Si le pain est bon, c’est que quelqu’un y a porté attention. De là en découle, par syllogisme facile que ce sens du détail doit se retrouver dans la cuisine. Chez Balthaz’art, le pa...