Sortir à Lyon
Partager cet article :

Coeur amer

Clas­sique. Les grands clas­sique en alexan­drins, ça passe parfois encore mieux avec un acteur-vedette dans le rôle titre. C’est ce que tente aujourd’­hui Lambert Wilson en Misan­thrope de Molière, perruque longue, redin­gote et boutons dorés pour agré­men­ter un physique déjà avan­ta­geux. C’est Peter Stein, connu pour ses mises en scène d’opéra (le festi­val Tchai­kovski à l’Opéra de Lyon par exemple), qui s’y colle, et vous pouvez lui faire confiance pour respec­ter à la lettre costumes, décors, didas­ca­lies. Point de surpris donc, uns mise en scène clas­sique pour une pièce clas­sique, c’est ce qui s’ap­pelle être raccord. Et pour la langue, c’est donc le Grand Lambert en Alceste qui s’at­telle à un des plus beaux textes de son auteur, amou­reux caché et tumul­tueux de la belle Céli­mène, incar­née par Pauline Chevil­ler. A leurs côtés, de grands seconds rôles comme Brigitte Catillon ou Jean-Pierre Malo. Forcé­ment de la belle ouvra­ge… L.H.

Le Misan­thrope de Molière. Mise en scène Peter Stein, avec Lambert Wilson. Vendredi 14 et samedi 15 février à 20h30 au Radiant-Belle­vue à Caluire. De 42 à 49 €. radiant-belle­vue.fr

Céles­tins en plein air : le bonheur en cartons !

Deux acteurs, quelques morceaux de carton et de l’humour, le tout sur la place du théâtre des Célestins. Dans Les Gros patinent bien, Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois incarnent un acteur shakespearien et un homme à tout faire. Ensemble, ils partent pour un périple à trave...

Un festi­val de danse gratuit cet été

Après la Biennale, la danse continue… Les festivités ne sont pas encore terminées que Dominique Hervieu a déjà un coup d’avance en lançant pour la première fois un festival de danse entièrement gratuit à découvrir dans l’espace public jusqu’au 8 juillet, et particulièrement dans ...

Le défilé de la Bien­nale aux couleurs de l’Afrique

C'est devant un public assis et dans le Grand Théâtre de Fourvière qu'a eu lieu le Défilé de la Biennale de la danse ce samedi 5 juin. Une première représentation avant les deux prévues ce dimanche après-midi, dans un format bien particulier : à la place du traditionnel défilé à ...

Sime­non : théâtre au grand jour

C’est un des plus beaux récits de Simenon, dont Mathieu Amalric avait tiré un film magnifique, La Chambre bleue. Un homme tiraillé entre deux femmes, jusqu’à l’implosion, avec cette folie qui couve à l’intérieur des vies en apparence ordinaires et dont Simenon avait le secret. Le...