Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le cinéma Le Zola a 100 ans !

C’est une des salles de cinéma les plus actives et les plus ciné­philes de l’ag­glo. Le Zola à Villeur­banne avait déjà proposé un festi­val de reprises aux petits oignons pendant tout l’été, inti­tulé le « Zola summer camp », avec des grands films comme Detroit de Kathryn Bige­low ou des petits bijoux comme Panic sur Florida Beach de Joe Dante, série B cultis­sime en hommage à toutes les formes de cinéma. Depuis la petite salle villeur­ba­naise n’avait pas arrêté de propo­ser des rencontres et événe­ments. C’est d’ailleurs là qu’on a pu voir notre dernière avant-première en salle – La Nuée, le premier film d’hor­reur de Just Philip­pot, initia­le­ment prévu le 4 novembre, dont vous pouvez lire en ligne l’avant-critique dans notre dernier numéro. Confi­nés à nouveau, le Zola ne désarme toujours pas et conti­nue de propo­ser une sélec­tion de films rien qu’à lui sur La Toile, à dégus­ter tranquille­ment à la maison.

La salle du Zola aujourd’­hui, tout de bleu vêtue.

C’est long c’est court

Mais le Zola, c’est aussi la salle qui orga­nise le plus de festi­vals à l’an­née (le festi­val du Court, prévu en novembre, est pour le moment repoussé au début 2021), comme les Reflets du cinéma ibérique et latino-améri­cains, déjà repor­tés en raison du premier confi­ne­ment, ou le Ciné’O’C­lock, dédié au cinéma anglais. Bref, un cinéma de toutes les cultures qui, comme son grand frère du TNP à côté, aura tout juste 100 ans en ce mois de novembre fran­che­ment grisou. Jamais à court pour autant, l’as­so­cia­tion « Pour le cinéma » qui gère l’ani­ma­tion de la salle vient d’ou­vrir un blog pour racon­ter le fabu­leux destin du Family Cinéma – c’était son premier nom en 1920 lorsque l’écran était enco­re… peint sur le mur ! – rebap­tisé Le Zola en 1980, juste avant d’ac­cueillir L’Em­pire contre-attaque d’Ir­vin Kersh­ner, produit par un certain George Lucas. Vous pouvez lire toute l’his­toire des 100 ans du Zola sur le blog L’Emile Cinéma.

Dracula, un Coppola saignant sur Netflix

C'est un des grands films de Coppola, sous-estimée à sa sortie en 1992. Une grande fresque médiévale, baroque et sanguinolente fut moyennement goûtée à sa sortie, sous prétexte d’épouser la précarité d'effets spéciaux rudimentaires en trois couleurs, comme au temps de la Hammer.....

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Ecou­tez Kaame­lott avant de le voir !

Cette fois, ça devrait être la bonne ! Après avoir été repoussé deux fois en 2020, Kaamelott premier volet - le film le plus attendu de la région (et au-delà) - devrait sortir comme le prochain James Bond au printemps 2021, même s'il n'est toujours pas daté. En attendant, vous po...

Les yeux dans les Bleues

Les Fenottes viennent d'entrer dans la légende avec leur 7e Coupe d'Europe, et Les Joueuses, en pré-sortie dans la région le 2 septembre, tombe à pic : pour son 6e film, la documentariste Stéphanie Gillard a suivi les joueuses de l'Olympique Lyonnais au jour le jour pendant la sa...