Sortir à Lyon
Partager cet article :

Luchini dans tous ses états

Dans ses comé­dies, Fabrice Luchini est capable de tout : dans Tout ça pour ça, de Claude Lelouch, il plai­dait au palais de justice du Vieux-Lyon en se prenant pour Johnny Halli­day, avant de se faire remettre en place par Sandrine Kiber­lain et Michel Piccoli dans Rien sur Robert, de retour d’un chalet en Savoie. Mais c’est à Valence qu’il a tourné dans le premier film de Cédric Klapisch, Riens du tout, en mana­ger des Grandes gale­ries en proie aux affres de la commu­ni­ca­tion et du mana­ge­ment, aux côtés de Karin Viard et Jean-Pierre Darrous­sin. Après Eric Rohmer et Alice et le maire lors du premier épisode (à réécou­ter <<ici>>), écou­tez Fabrice Luchini, comique dans tous ses états en tour­nage dans la région, dans ce second volet de « Métro­pole de Lyon, terre de cinéma », sur les ondes de notre parte­naire RCF.

Ecou­ter l’émis­sion Fabrice Luchini, comique dans tous ses états

Photo : Luchini lors de l’avant-première à Lyon du film Alice et le Maire (Susie Waroude).

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Milos Forman, gent­le­man Lumiè­re

Lecture. On a une tendresse particulière pour le deuxième prix Lumière, Milos Forman, en 2010, juste après Clint Eastwood, et son parcours d'exilé aux Etats-Unis, gardant son humour et son esprit libertaire, avant de pouvoir retourner en Tchécoslovaquie tourner Amadeus. L'Institu...

Hip hop fever

Année après année, avec son festival Karavel, le gone Merzouki s’attache à démontrer combien le hip hop est une danse à visages multiples, toujours en évolution. Cette quatorzième édition ne déroge pas à la règle avec des compagnies invités aux styles aussi différents que variés....