Sortir à Lyon
Partager cet article :

Viens faire du ski sur les monts Pilat !

Les Stépha­nois ont du bon quand il ne s’agit pas de foot­ball… En même temps, on ne tirera pas sur l’am­bu­lance alors qu’ils sont au bord de la relé­ga­tion… Pour le reste, peu de Lyon­nais le savent, mais il existe à 30 minutes de Saint-Étienne une station de ski nichée dans les monts du Pilat, Le Bessat, qui reste belle et bien ouverte cette saison puisqu’elle est dédiée à la pratique du ski de fond. Et si on est loin de la folie des hauteurs des cimes alpines, ses 1 100 mètres d’al­ti­tude en font la commune la plus haute de la Loire, tout à fait suffi­sant pour qu’elle soit ennei­gée comme il se doit, en parti­cu­lier en ce début d’an­née géné­reux en flocons.

Skier ou skater, telle est la ques­tion

Skating sur les monts du Pilat au Bessat.

Moins mono­tone que les derniers derbys OL-ASSE, l’es­pace nordique compte au total 35 kilo­mètres d’iti­né­raires bali­sés et sécu­ri­sés, répar­tis en pistes vertes à noires. Ski de fond, skating (ce ski nordique dit « alter­na­tif » qui utilise le pas du pati­neur, vous fera évoluer avec autant de grâce qu’un
manchot sur la glace), raquettes, randon­née à pied et même luge sur des espaces réser­vés, vous avez le choix des moyens de loco­mo­tion pour évoluer au milieu des sapins ennei­gés et admi­rer le paysage. Eh oui, le 42 peut avoir beau­coup de charme et en parti­cu­lier les monts du Pilat. Sachez en­fin que Le Bessat est souvent victime de son succès. Si vous préfé­rez éviter la foule, mettez le cap sur les domaines atte­nants, Saint-Régis-du-
Coin et Burdignes.

Le Bessat sur les monts du Pilat, ouvert tous les jours de 9 h à 17 h. De 4 à 8 €. En voiture de Lyon envi­ron 1 h. En TER depuis Part-Dieu ou Perrache, s’ar­rê­ter à Saint-Étienne Belle­vue puis prendre le bus 102 Saint-Étienne – Le Bessat et descendre à l’ar­rêt Croix de Chau­bou­ret – Le Bessat. Office de tourisme du Pilat

Dracula, un Coppola saignant sur Netflix

C'est un des grands films de Coppola, sous-estimée à sa sortie en 1992. Une grande fresque médiévale, baroque et sanguinolente fut moyennement goûtée à sa sortie, sous prétexte d’épouser la précarité d'effets spéciaux rudimentaires en trois couleurs, comme au temps de la Hammer.....

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

La Mairie coupe les jambes à la danse

C’est fini pour les Ateliers de la Danse au musée Guimet. Sans préavis ni concertation, la mairie de Lyon vient d’annoncer qu’elle annulait le projet, qui se substituait déjà à la promesse d'une nouvelle Maison de la danse à Confluence.  Le motif ? Un dérapage budgétaire, « multi...

Pourquoi Opéra et TNP sont-ils occu­pés ?

En France, on adore l’occupation... tout au moins dans les théâtres. Après les grèves, multiples au fil des ans, dans les centres dramatiques - les bien nommés - comme à l’opéra, voici donc aujourd’hui près de 70 scènes publiques occupées en France, dont le TNP ou l’Opéra de Lyon...