Sortir à Lyon
Partager cet article :

A couteaux tirés : mort sur le fil

KO_08868.dng

Thrill comé­die. Qui a tué Harlan Thom­bey, célèbre auteur de polars et patriarche plein de panache très lucide sur sa famille et l’ap­pé­tit que sa fortune peut susci­ter (Chris­to­pher Plum­mer, impec­cable). Après la vraie-fausse piste de l’ac­ci­dent ou du suicide, on le saura rapi­de­ment, grâce au person­nage de la jeune infir­mière étran­gère (Ana De Armas), que la seule idée du mensonge fait vomir. Entiè­re­ment construit en flash­backs à la façon d’un Agatha Chris­tie d’aujourd’­hui (le scéna­rio origi­nal est de Rian John­son lui-même), le film multi­plie les chausses-trappes pour s’adon­ner à un jeu de massacre socio­lo­gique et fami­lial, de la veuve recluse, muette comme un batra­cien mais qui détient bien sûr une partie de la vérité, jusqu’à Jamie Lee Curtis, marmo­réenne en wonder woman qui a pris la place du père. Mais c’est l’ar­ri­vée de la brebis galeuse de fils (Chris Evans) qui va semer le trouble dans ce manoir hanté seule­ment par les mauvaises pensées liées à l’hé­ri­tage, avec l’ap­pa­ri­tion de Joseph Gordon-Levitt, acteur fétiche du réali­sa­teur, présent dans tous ses films, et Daniel Craig en « monsieur Blanc » (pronon­cez « Blank »), s’auto-paro­diant en James Bond vieilli et pataud, assisté d’un lieu­te­nant black beau comme un Dieu (Lakeith Stan­field). Le tout est un pur plai­sir d’ac­teurs et d’ob­ser­va­tion des compor­te­ments sociaux, dans lequel le souci des rebon­dis­se­ments, nombreux, ne s’exerce jamais au détri­ment de la saveur des person­nages. Le film parfait du samedi soir, et comme c’est tous les jours samedi soir…

A couteaux tirés de Rian John­son (EU, 2h11) avec Daniel Craig, Ana De Armas, Chris Evans, Michael Shan­non, Jamie Lee Curtis, Chris­to­pher Plum­mer… Dispo­nible sur la plupart des plate­formes Vod.

Coupez ! Le film de zombies en plus de Michel Haza­na­vi­cius

Au départ, il y avait « Ne coupez pas », une très réjouissante comédie de zombies, fauchée et Japonaise, tournée avec trois bouts de scotch et de la peinture rouge. Michel Hazanavicius a repris le scénario tel quel, déjà fendard (à coups de hache), mais plutôt que d’en faire un s...

Limbo, beau film plein d’hu­mour sur les migrants

“Tu aurais préféré que je meurs en martyr ?” balance Omar, un réfugié syrien à son frère, resté au pays, au téléphone. Réfugié, il débarque avec d’autres dans les Uists, une île des Hébrides écossaises qui n'avait jusqu’alors jamais connu de tournage de cinéma. S’ouvrant sur une ...

Petit paysan, le beau film rural avec Swann Arlaud, gratuit sur France TV

Rares sont les films qui parviennent à nous immerger dans un univers professionnel sans se réfugier dans un naturalisme pseudo-documentaire ni instrumentaliser ses personnages pour tenir un discours pré-digéré. Le petit paysan du titre c’est Pierre, jeune éleveur de vaches laitiè...