Sortir à Lyon
Partager cet article :

Revoir Antoi­nette dans les Cévennes gratuit et en plein air

Laure Calamy dans Antoinette dans les Cévennes, gratuit et en plein air.
Laure Calamy découvre son âne, Patrick, dans Antoinette dans les Cévennes.

Radieuse et dési­­rable, habi­­tée de senti­­ments trop grands pour elle, à fleur de peau jusqu’à la perdi­­tion, Laure Calamy est aussi drôle que pathé­­tique, émou­­vante que sexy, en partant sur les chemins des Cévennes avec son âne, plutôt qu’a­vec… son amant ! C’est son grand drôle et c’est le film qui lui valut à juste titre le César de la meilleure actrice en 2021. Mais Antoi­­nette dans les Cévennes ne se limite pas à une parti­­tion idéale pour son actrice prin­­ci­­pale.

Laure Calamy dans Antoinette dans les Cévennes
Laure Calamy se débat avec Patrick.

Laure Calamy, César de la meilleure actrice

La construc­­tion à surprises d’un scéna­­rio qu’on vous laisse décou­­vrir, dépasse le seul road movie pour appro­­fon­­dir encore son person­­nage. Peu à peu, le film se meut en cache-cache amou­­reux entre une femme et son amant sur les sentiers de randon­­née, avec des seconds rôles jubi­­la­­toires (Marc Fraize, Benja­­min Lavernhe ou Olivia Côte, le plus surpre­­nante de tous). C’est bien du chemi­­ne­­ment amou­­reux dont il est ques­­tion dans cette Antoi­­nette, et des alliés insoupçon­­nés qu’on y découvre. Le film idéal d’un été sous les étoiles.

Antoi­­nette dans les Cévennes de Caro­­line Vignal (2020, Fr, 1h36) avec Laure Calamy, Benja­­min Lavernhe, Olivia Côte, Marc Fraize, Matthieu Sampeur… Lundi 18 juillet à 22h au Grand Hôtel Dieu, Lyon 2e (cours Saint-Henri). Gratuit.

Antoinette dans les Cévennes, le premier film de Caroline Vignal

Avec Violent night, le Père Noël ne fait pas de cadeau

Le Père Noël n’y croit plus trop. Il boit bière sur bière dans un bar, fustigeant les enfants sur-consuméristes (non, pas vous...) qui vont jusqu’à réclamer de l’argent liquide. Il pense même raccrocher sa hotte, quand il se retrouve confronté à une prise d’otages dans une famill...

Le Torrent, nouveau nanar d’Anne Le Ny malgré André Dusso­lier

Quitte à voir un film pépère, autant qu'André Dussollier soit dedans... C'était ce qu'on s'était dit en allant voir Le Torrent d'Anne Le Ny, sans avoir qu'il n'arriverait qu'à la moitié du film pour un second rôle parfait comme d'habitude, mais un second rôle seulement... Celui d...